La playlist de la rédac’ #6 – Totalement random

La playlist de la rédac’ #6 –

Totalement random

 

Bonjour à tous (ou bonsoir, on va pas chipoter). Eh oui, je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour *rire diabolique*.

 

 

C’est dimanche et vous savez tous ce qu’il y a le dimanche. « C’est téléfoot sur la 1 ! » Mais non Jean-Michel, non, reprends-toi. C’est la playlist Jean-Mi’, la playlist.

Alors c’est parti pour une playlist des sorties clips de la semaine, plus ou moins random, mais toujours coups de coeur. ESSKEETIT !

 

 

JOYCA – HIGH

 

Première musique sérieuse du youtubeur JOYCA (anciennement Youtunes). Honnêtement je m’attendais vraiment à tomber sur un son électro plus que moyen, mais j’ai été quand même agréablement étonnée. Même si Jordan (de son vrai nom de la vraie vie) fait de la musique depuis un petit moment, on sent quand même que le mec fait ça pour s’amuser avant tout. Et ça c’est beau. J’ai trouvé ça propre, pas prise de tête, je valide. +1 pour le clip complètement fucké.

 

 

Rich the Kid – Dead Friends

 

Mon chouchou de la semaine, voilà c’est dit. Oui je fais dans le favoritisme. Au calme R.T.K, enterre ses ennemis, dont Lil Uzi Vert qu’il enterre littéralement dans le clip. Gros poce blo sur l’instru et la production, bon par contre pour l’originalité des paroles, on repassera. Je vous conseille fortement d’aller écouter son dernier album The World is Yours.

 

 

Janelle Monae – Dirty Computer

 

Alors oui, je triche un peu. Au lieu de ne choisir qu’un clip, je choisis tout l’album mouaha. La vidéo de Dirty Computer (titre de l’album pour ceux qui n’ont pas capté) est en fait le court métrage des sons de l’album. Si vous avez un peu de temps je vous conseille vraiment de regarder le film de l’album, évidemment en gardant l’esprit ouvert. Pourquoi ça ? Déjà, c’est un véritable hymne à la liberté sexuelle, mais au delà de ça, les partis pris esthétiques et narratifs sont vraiment inspirants. Grosse ambiance San Junipero de Black Mirror, les vrais savent.

 

 

J. Cole – Kevin’s Heart

 

Qui n’a pas encore écouté K.O.D ? Toi ? Bon, va l’écouter et reviens seulement quand c’est fait. Allez, vas y, je t’attends, je bouge pas.

C’est bon ? Okaay. Alors comme tu l’auras compris, petit génie que tu es, Kevin Heart joue ici son propre rôle, avec en plus les lyrics qui l’illustrent (allitération maggle). J’ai rien de spécial à rajouter, le clip ne serait pas là si je ne kiffais pas.

 

 

Roméo Elvis x Le Motel – L’amour avec des crocos

 

Si tu n’accroche pas forcément avec les sons de Roméo Elvis, premièrement, c’est quoi ton problème ? Mais surtout, regarde au moins pour le clip. Personnellement c’est les clips comme ça qui m’inspirent le plus, pas tant pour le clip en lui-même, mais plutôt pour l’originalité et le fait de proposer des choses nouvelles. De toute façon, à partir du moment où le clip est sur la même longueur d’onde que la track, tu peux être sûr que c’est bien parti.

 

 

Tic tac, l’Horloge a tourné, l’heure a sonné.

À plus Jean-Michel.

 

Laisser un commentaire