La playlist de la rédac #2 – French Rap

C’EST LA PLAYLIST DU DIMANCHE, YES YES YES

 

 

Cette semaine c’est uniquement sur du rap français. Ce genre de playlist mamène.

 

D’ailleurs, j’ai crée une playlist Spotify pour retrouver les musiques des articles, vous me remercierez plus tard.

 

 

 

Rituel – Vald

 

Je dois avouer ne pas être une grande fan de Vald. J’ai écouté XEU  bien après tout le monde pour éviter d’entendre l’avis de Jacques, Pierre, Paul, dont je me fiche au final. Donc me voilà 2 semaines après la sortie à enfin lancer l’album. Bonne surprise effectivement. Coup de coeur pour Rituel, Rocking Chair et Deviens Génial (comme tout le monde).

Cambrure – Jok’air

 

L’artiste qui fait du rap US en français. J’aurais été hypocrite si j’avais pensé « anh c’est trop vulgaairannh » vu la quantité de rap US que j’écoute sur exactement le même « sujet ». Même si c’est clairement pas faux pour autant. Instrumentale influencée zouk, clip ambiance Animal de Trey Songz et déjà supprimé de Youtube. C’est dommage, on ne voit pas assez de fesses sur internet…

 

 

Vent d’hiver – Luidji

 

J’ai vraiment hésité entre celle là et 7h59… Deux ambiances complètement différentes, c’est vrai, mais cette fois Vent d’Hiver remporte le match. « J’analyse et je résonne/Je me mets à réaliser/À quel point/j’ai retenu les leçons/Je n’ai plus besoin de personne/Je ne rêve plus des belles sommes/Je me sens comme réanimé ».  Une histoire de remise en question et de constat, sur fond de rupture. Clip très esthétique, +1 pour les jeux de lumière sur certains plans.

 

 

Étrange Enfant – Sopico

 

J’ai découvert Sopico sur la chaîne du COLORS avec le Hasard ou la Chance. Effectivement, très gros coup de cœur pour sa voix nonchalante et ses textes. Le clip de Paradis est sortie le jour où j’ai écris cet article, ambiance assez weird, limite dérangeante. Je vous conseille d’allez jeter un œil et d’écouter l’album YE. Finalement, Étrange Enfant c’est un flow très fluide, un texte riche et un beat produit par le rappeur lui même.

 

 

 Temps Électrique – Columbine

 

Il y a un truc que vous allez rapidement remarquer sur moi les gars, c’est que j’arrive toujours 3 ans après la guerre. J’ai découvert le son seulement en janvier, my bad. Je pense que tout le monde connaît déjà ce son et/ou l’album en entier, donc je ne pense pas avoir grand chose à raconter de plus. C’est bon, c’est fin, ça s’écoute sans fin.

 

 

 

A mercredi !

Laisser un commentaire